Interplast-France Chirurgie sans frontières

La chirurgie nomade

 

La chirurgie plastique et réparatrice n’est pas une chirurgie d’urgence. Ce n’est pas une chirurgie qui guérit une maladie dont l’évolution en l’absence de traitement pourrait être fatale ou handicapante. La chirurgie plastique vise seulement à corriger ou à améliorer des malformations ou des difformités qui conduisent l’individu à une exclusion sociale. La chirurgie plastique ne sauve pas des vies. Son ambition est bien plus modeste. Elle aspire seulement à réintégrer l’homme malade dans la société. Elle essaie en réduisant son handicap visible de lui redonner goût à la vie.

 

L’exclusion sociale dont sont victimes les patients atteints de malformation se manifeste paradoxalement par leur absence dans les hôpitaux publics. Ces patients sont souvent reclus dans les villages isolés, à l’abri des regards. Ils ne vont pas consulter. Par manque d’argent. Par fatalisme aussi, car leur difformité est le signe extérieur d’une malédiction ou d’un sort jeté par des esprits malveillants.

 

Consulter un tradipraticien est alors la seule solution pour soulager le patient et sa famille. Solution économique et compréhensible par tous au village. Même si les potions, les incantations et les sacrifices demandés ne paraissent pas aussi efficaces que la médecine des “toubabs“. Ces pratiques ésotériques ont l’avantage de permettre d’intercéder auprès des esprits, qui seuls peuvent lever le sort malheureux qui s’est abattu sur le patient et sur sa descendance.

 

Tout naturellement, les médecins d’Interplast-France se sont appuyés sur les tradipraticiens pour prospecter les villages et répertorier les patients susceptibles de bénéficier de la chirurgie plastique. Et tout aussi naturellement, les équipes chirurgicales ont été amenées à pratiquer des interventions chirurgicales au village en dehors de toute structure hospitalière.

 

En partenariat avec la médecine traditionnelle pour le plus grand bénéfice des patients.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© INTERPLAST-FRANCE Chirurgie Sans Frontières